IREV Nord-Pas de Calais

Centre de ressources politique de la ville en Nord - Pas de Calais
A+A-ImprimerPDF

Cycle de qualification : Développement économique Urbain 2013-2014

Lundi 25 novembre 2013

Le développement économique urbain dans les quartiers politique de la Ville, un constat d’échec ?

La mise en place des Contrats Urbains de Cohésion Sociale (CUCS) en 2007 traduisait la volonté d’établir une approche transversale des problématiques des quartiers en rapprochant du développement social urbain d’autres politiques publiques comme l’éducation, la santé ou l’emploi & le développement économique, force est de constater qu’en matière de développement économique cette volonté n’a que peu ou pas été suivie d’effets.

Au-delà des CUCS, les Programmes de Rénovation Urbaine (PRU), davantage dotés en moyens, auraient pu agir en levier sur la question du développement économique. Pourtant, les PRU ne se sont pas saisis de la dimension stratégique du développement économique lors de leur mise en place.

Pour finir les Zones Franches Urbaines ont montré leurs limites et ont, selon différents rapports (dont un rapport de la cour des comptes), eu un impact très limité sur le développement économique et l’emploi dans les quartiers.

De fait, l’enjeu d’un développement économique territorial intégrant les quartiers les plus en difficultés socialement reste à investir de manière volontariste dans la mesure où :

  • Le développement équilibré et durable des territoires passe par l’intégration de ces quartiers dans la stratégie économique élaborée ;
  • Ces quartiers offrent un réel potentiel en ressources humaines, en équipements publics, en initiative et en logements de qualité notamment suite aux opérations de renouvellement urbain ;
  • Il s’agit d’un levier majeur de cohésion sociale à l’échelle des quartiers mais plus largement à l’échelle d’une ville ou d’une agglomération.

 

Des changements en cours : des opportunités à saisir

Après plusieurs mois de concertation, la refonte tant attendue de la Politique de la Ville commence à prendre forme, les contours en sont tracés et les questions de l’emploi et du développement économique seront vraisemblablement, une priorité.

L’une des différences avec 2007, c’est la structuration progressive d’outils incitant ou favorisant la prise en compte de la question du développement économique dans les quartiers. Ainsi dans le cadre du Nouveau Programme de Renouvellement Urbain (NPRU), l’ANRU portera une attention particulière à la dimension économique des projets .

Des conventions entre le ministère de la ville et des institutions doivent permettre de mobiliser les ressources de droit commun et de renforcer les compétences en matière de développement économique des professionnels de la Politique de la Ville (convention avec Pôle Emploi, le ministère du travail, la caisse des dépôts, des entreprises…). Sur le terrain, les dispositifs tels que les Citéslab montent en puissance.

Pour finir la Région Nord Pas-de-Calais qui est une collectivité aussi bien active en matière de développement économique, de formation que de Politique de la Ville est attentive à la cohérence de l’ensemble de ses politiques. Dans ce contexte plutôt favorable, il appartient aux territoires, villes et surtout agglomérations de s’organiser pour qu’ensemble acteurs du développement économique et de la Politique de la Ville intègrent les quartiers dans la stratégie de développement des agglomérations.

Le cycle de qualification proposé par l’IREV en partenariat avec l’Etat, le Conseil régional Nord Pas-de-Calais et la Caisse des Dépôts, doit faciliter les démarches des territoires.

 

Un cycle de qualification axé sur le « Faire ensemble »

Le cycle n’a pas pour objectif de faire des chefs de projet Politique de la ville des spécialistes du développement économique et des directeurs du développement économique des experts en cohésion sociale. Il vise avant tout sur le mode «formation action» à mettre en place les conditions d’une collaboration durable en matière de développement économique urbain.

Ainsi, le cycle de formation propose de se pencher aussi bien sur la question de la gouvernance et de l’intervention intégrée pour un développement économique urbain que sur des objets de travail plus concrets comme la stratégie de création d’activité ou la Gestion territoriale des emplois et des compétences ouverte sur les quartiers et leurs habitants et prenant en compte leurs spécificités.

A l’issue du cycle de qualification, notre objectif sera d’avoir fait émerger une compétence collective permettant sur chaque territoire participant à la formation de développer des stratégies économiques prenant suffisamment en compte les quartiers et leurs habitants. Autre enjeu pour le territoire, le cycle de qualification vise à outiller les acteurs dans l’élaboration de projets de territoires et de leurs nouveaux modes de coopération.

Ce cycle de qualification s'inscrit dans la continuité du cycle développement économique et accès à l'emploi organisé en 2012

N'hésitez pas à nous faire part d'expériences locales, de témoignages ou de vos retours sur ce cycle sur notre espace collaboratif