IREV Nord-Pas de Calais

Centre de ressources politique de la ville en Nord - Pas de Calais
A+A-ImprimerPDF

Conférence des territoires : création d'une Agence pour la cohésion des territoires

25 juil 2017
Thématiques: 
Aménagement du territoire, Collectivités / Etablissement public, Politique de la ville

Lors de la conférence des territoires qui s'est tenue le 17 juillet, Emmanuel Macron a annoncé la création d'une Agence nationale de la cohésion des territoires.

Cette nouvelle structure, destinée à répondre au besoin de lutte contre les fractures territoriales, sera appelée à travailler en direct avec les régions. Selon les déclarations du chef de l’État, elle pourrait apporter un appui en matière d’ingénierie publique, au profit du monde rural et des villes moyennes en difficulté. Dans la logique de l’Agence nationale de rénovation urbaine, il s’agirait de créer une sorte de guichet unique sur les territoires, pour ce qui relève du développement local, et de simplifier l’accès aux dispositifs existants.

Une réflexion sera menée en lien direct avec le Ministère de la cohésion des territoires pour réfléchir à la forme de cette agence, et notamment à son articulation avec le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET). Dans un récent rapport des sénateurs Hervé Maurey et Louis-Jean de Nicolaÿ intitulé "Aménagement du territoire, plus que jamais une nécessité", il est proposé de faire évoluer le CGET avec des missions proches de celles de la DATAR des années 1960.

En dehors de cette annonce, cette première conférence des territoires a permis dans un premier temps d'engager des échanges entre l'Etat et les représentants d'associations d'élus. La conférence s'est ensuite élargie dans un second temps à quelques 300 personnes (parlementaires, services de l'Etat, représentants d'associations et d'entreprises…). Les participants ont échangés des constats et des expériences de terrain autour de 5 thématiques faisant l'objet d'ateliers : vivreoù on l'a choisi;  des territoires en dialogue ; imaginer et construire ensemble ; la transition écologique de la société et des territoires ; la mutation numérique de la société des territoires.

La conférence des territoires devraient se tenir tous les six mois afin d'engager une concertation profonde entre l'Etat et les collectivités territoriales. Elle doit aboutir à un pacte de confiance entre l’État et les territoires, définissant, pour la durée du quinquennat, les engagements respectifs de chacune des parties. 

 

Sources : Gazette des communes, CGET 

A lire également sur notre site :
Rapport d'information sur la politique de la ville : une réforme bien engagée mais fragilisée par un manque de moyens