IREV Nord-Pas de Calais

Centre de ressources politique de la ville en Nord - Pas de Calais
A+A-ImprimerPDF

Nomination du nouveau directeur départemental des territoires et de la mer

24 juil 2017
Thématiques: 
Aménagement du territoire

Éric Fisse a pris ses fonctions de directeur départemental des territoires et de la mer (DDTM) du Nord le 1er juillet 2017.

Ingénieur en chef des ponts, des eaux et des forêts, auditeur du cycle supérieur du développement durable, Éric Fisse a commencé sa carrière, en 1994 en direction départementale de l’équipement (DDE) dans la Marne. Il a ensuite été en poste dans l’Aisne et dans le Bas-Rhin. Puis, il a occupé les fonctions de chef du service coordination et évaluation de la direction régionale de l’équipement (DRE) Alsace avant de devenir chef de la délégation territoriale du Valenciennois.

En 2012, il est nommé directeur départemental adjoint des territoires et de la mer du Pas-de-Calais.

Depuis 2015, il assurait les fonctions d’adjoint au chef du service du pilotage et de l’évolution des services pour le ministère de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer et le ministère du Logement et de l'Habitat Durable. Ceci l’a amené à animer les services déconcentrés à l’échelle nationale et à préparer et conduire des réformes.

Le directeur départemental des territoires et de la mer contribue, sous la responsabilité du préfet, à la mise en œuvre des politiques publiques en matière de développement et d’aménagement durables du territoire.

Éric Fisse va s’investir sur les domaines à forts enjeux dans le Nord, comme le logement (6 délégations des aides à la pierre, 85 000 demandes de logements, 24 bailleurs), le renouvellement urbain et la politique de la ville (programme national de requalification des quartiers anciens dégradés (PNRQAD), 13 quartiers d’intérêt national et 12 quartiers d’intérêt régional dans le nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU)), les risques, l’eau et l’environnement (10 schémas d'aménagement et de gestion de l'eau (SAGE)), l’économie agricole, l’éducation routière (550 écoles de conduite, 23 centres d’examen, plus de 120 000 examens de permis par an), la coordination interministérielle de la sécurité routière, l’aménagement et la planification (7 schéma de cohérence territoriale (SCoT)), la mer et le littoral.

Source : Préfecture du Nord