IREV Nord-Pas de Calais

Centre de ressources politique de la ville en Nord - Pas de Calais
A+A-ImprimerPDF

Le Président de la République en déplacement à Roubaix et Tourcoing sur la Politique de la ville

14 nov 2017
Thématiques: 
Politique de la ville

Le Président de la République était en déplacement à Roubaix et Tourcoing lundi 13 et mardi 14/11 pour esquisser les ambitions du quinquennat pour les quartiers avec un discours sur la Politique de la ville rassemblant 300 personnes à la Plaine Image.

Pour le Président, la richesse créée ne doit pas rester uniquement dans le coeur des métropoles mais irriguer l'ensemble des quartiers. Il appelle donc à une meilleure répartition des richesses et à permettre la mobilité économique et sociale pour lutter contre l'assignation à résidence. Sur le plan de la méthode, il invite à une co-construction avec les élus locaux, les collectivités locales, les entrepreneurs et les habitants car "l'État ne sait pas tout". Pour le Président, l'ambition pour les politiques dans les quartiers doit reposer sur deux points fondamentaux :

  • L'effectivité des droits, l'égalité de service public, la mobilisation du droit commun et le respect du contrat républicain ;
  • L'émancipation et la mobilité économique et sociale des citoyens.

 

Sur l'effectivité des droits et l'égalité de services :

  • Les dotations aux collectivités territoriales : outre la sanctuarisation des crédits spécifiques sur le quinquennat, la dotation Politique de la ville sera maintenue et un système de contractualisation entre les 319 plus grandes communes et l'État sera co-construit pour équilibrer les autres dotations (DGF) sur les 5 ans, avec une vision sur les quartiers et une bonne maitrise des finances publiques.
  • La sécurité : les créations de postes iront en priorité dans les quartiers et la décision de déploiement se fera en lien étroit avec les élus locaux et les associations locales. La police du quotidien sera mise en place en concertation avec les conseils citoyens. Des mesures d'éloignement du territoire pour les délinquants seront proposées.
  • La radicalisation : l'État sera autoritaire sur la fermeture des structures adoptant un discours antirépublicain. 15 plans de lutte contre la radicalisation seront présentés par le Ministère de l'Intérieur en lien avec les collectivités territoriales.
  • La pauvreté : une stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté des jeunes a été proposée le 18 octobre et trouvera toute sa place dans les quartiers.
  • Les crèches et la petite enfance : les familles issues des quartiers ont un accès bien moindre aux accueils de petite enfance. Alors que le complément de libre choix du mode de garde a été augmenté pour les familles monoparentales, des constructions de crèches seront entreprises, notamment dans le cadre du NPNRU.
  • La santé : il s'agira notamment de lutter contre la désertification médicale des quartiers.
  • La réduction des discriminations : le testing sera déployé et les pratiques de discriminations seront pénalisées, notamment en passant par la publication des noms des entreprises ayant de telles pratiques. un vaste plan de formation de sdirigeants publics et privés sera mis en oeuvre pour transformer les pratiques. En parallèle des actions de prévention pour lutter contre l'autocensure des jeunes issus des quartiers seront mises en place dans les collèges et lycées.
  • Le cadre de vie : le Président de la République souhaite retrouver la mobilisation du premier PNRU porté par Jean-Louis Borloo avec 10 milliards d'€ consacrés à la rénovation urbaine mobilisés par l'État, action logement et les bailleurs sociaux. "Avoir une ville belle n'est pas un luxe, c'est l'indispensable condition pour se retrouver citoyen de la République à part entière".
  • L'évaluation : l'exigence d'évaluation sera renforcée dès février 2018 avec des indicateurs pour suivre et être transparent sur les résultats de la Politique de la ville.

 

Sur l'émancipation

  • L'école/éducation, la culture et le sport sont trois vecteurs d'émancipation avec à chaque fois la mobilisation des ministères, une place d'excellence dans les quartiers et la mobilisation des grandes structures culturelles.
  • L'emploi : la priorité est de financer les compétences et les formations pour requalifier vers les métiers et domaines porteurs :
    •  transformation de l'apprentissage avec la mobilisation des branches professionnelles,
    • une stabilité fiscale sur le quinquennat pour les entreprises,
    • les emplois francs seront déployés en expérimentation sur 10 territoires dont la Métropole Européenne de Lille : ils s'appliquent à tous les demandeurs d'emploi en quartier, sans critères d'âge et pour une embauche en CDD de plus de 2 ans ou en CDI avec des aides pour l'employeur de 5.000€ par an pendant 3 ans pour une embauche en CDI et 2.500€ par an pendant 2 ans pour un CDD. A la suite de cette expérimentation et si le dispositif fait ses preuves, il sera généralisé.
  • L'entrepreneuriat : l'Agence France Entrepreneur sera transformée en banque publique d'investissement pour les quartiers avec une simplification des procédures, du microcrédit et une porte d'entrée vers l'accompagnement à la création.
  • Les transports : la mobilité du quotidien : les transports en commun, bus tramway, doivent être modernisés pour désenclaver les quartiers.
  • Les associations : Une plateforme unique reprenant les bonnes initiatives et financements pour essaimer sera proposée en fin d'année pour être un accélérateur d'association.

 

La méthode d'application de ces orientations : la mobilisation de tous, pour l'ensemble de ces pistes d'action, sera soumise à la réflexion des ministres concernés et de Jean-Louis Borloo, qui seront chargés d'ici fin février 2018 de proposer un plan de bataille pour les quartiers.

Le Président de la République s'entourera pendant son quinquennat d'un conseil présidentiel de la ville, composé de citoyens engagés, qui se réunira avec lui tous les 3 mois pour suivre la situation des quartiers.

Enfin, 10 quartiers seront ciblés pour des engagements de changements profonds dans les 2 prochaines années afin de donner à voir des résultats tangibles pour la Politique de la ville.

 

Voir la vidéo du discours du Président de la Républqiue (1h23, site du CGET)

Consulter le livret « Une grande mobilisation nationale pour les habitants des quartiers » ici.