Communauté de communes Pévèle - Carembault

Département : Nord
Statut : Communauté de communes

Date de création : 1er janvier 2014. La communauté de communes Pévèle Carembault est issue de la fusion de plusieurs intercommunalités : (Communautés de communes Cœur de Pévèle, Sud Pévélois, pays de Pévèle, Espace en Pévèle et du Carembault), et de la ville de Pont-à-Marcq qui est devenu lors de la création de ce nouvel EPCI le siège de la communauté.

Composition : 38 communes, dont une en politique de la ville (Ostricourt). Ostricourt possède deux QPV, l’un Cités des bois, au nord de la commune correspond à plusieurs anciennes cités minières de la commune et l’autre, Cornuault, est partagé avec Evin Malmaison situé sur la communauté d’agglomération Hénin-Carvin dans le Pas-de-Calais. Ce dernier quartier est majoritairement sur le territoire d’Evin Malmaison.

Habitants : La communauté de communes comprend 93173 habitants dont 1716 en QPV en 2013 (données INSEE issues du recensement de 2013). Le quartier Cité des bois comprend 1626 habitants, le QPV Cornuault comprend 1670 habitants dont 90 sur la commune d’Ostricourt.

Situation actuelle

Contrat de ville 2015-2020

Le Contrat de ville a été signé le 30 juin 2015. Il a été élaboré par la Ville d’Ostricourt en partenariat avec les partenaires signataires du contrat. Depuis le 1er janvier 2016, la compétence politique de la ville a été transférée à la communauté de communes ainsi que le poste de chef de projet politique de la ville.

Liste des signataires : La ville d’Ostricourt, l’Etat, la Région Nord Pas de Calais, le Conseil Départemental du Nord, la Communauté de Communes Pévèle Carembault, la ville d’Evin-Malmaison, le Rectorat, le Tribunal de Grande Instance, Pôle emploi, le Procureur de la République, la CAF, la Caisse des Dépôts, l’ARS, Maison & Cité, Partenord Habitat, SIA Habitat, LTO Habitat.

Quartiers concernés : Il y a deux quartiers prioritaires règlementaires : Cité du bois (au nord de la commune) et le quartier intercommunal/inter-EPCI qui est partagé entre Ostricourt et Evin-Malmaison (CA Hénin Carvin). Ce second quartier figure dans les deux contrats de ville.

Axes stratégiques du contrat :

  • Développement économique et emploi (lever les facteurs externes constituant des freins à l’emploi, favoriser l’autonomie, les possibilités de choix et les perspectives de parcours, promouvoir et soutenir l’initiative et la création d’activité économique, améliorer l’interconnaissance et la coordination des acteurs sur le territoire).
  • Cadre de vie et habitat (améliorer le cadre de vie des habitants des quartiers prioritaires, favoriser la diversification de l’offre de logement et l’équilibre du peuplement, améliorer la qualité des logements et lutter contre la précarité énergétique).
  • Cohésion sociale (promouvoir la santé et faciliter l’accès aux soins, préparer et favoriser l’insertion sociale des jeunes, faciliter le repérage et la prise en charge globale et transversale des personnes en situation de précarité et/ou d’exclusion, garantir la tranquillité des habitants par les politiques de sécurité et de prévention de la délinquance.)

 Résumé des autres rubriques du contrat :

  • Le territoire est présenté dans son ensemble (communauté de communes) ainsi qu’à l’échelle de la commune et des quartiers prioritaires. Sont aussi répertoriés les dispositifs de la politique de la ville mis en place sur les périodes précédentes.
  • Un diagnostic contextualise également le territoire (éléments informatifs et statistiques). Des groupes de travail partenariaux ont été mis en place pour chaque pilier du contrat.
  • La gouvernance du contrat de ville passe en revue le rôle et la composition des instances (comité de pilotage, comité technique) et de l’ingénierie, mais aussi les modalités de d’articulation avec le contrat de ville de la Communauté d’Agglomération d’Henin Carvin avec qui Ostricourt partage un quartier.
  • Le contrat précise qu’un plan d’actions sera mis en place chaque année, comprenant une déclinaison des actions par pilier, un plan de financement du contrat et l’évaluation des actions menées l’année précédente ainsi que les ajustements nécessaires qui en découlent.
  • Participation des habitants : un conseil citoyen sera créé avec l’appui du centre social et de médiateurs. En attendant sa mise en place, la priorité est donnée à une participation informelle des habitants dans le cadre de projets concrets (pas d’instances pré-existantes type conseils de quartier).
  • Les 3 piliers du contrat de ville sont déclinés en objectifs stratégiques puis en modalités d’action/pistes de travail pour lesquels les acteurs/partenaires mobilisables sont identifiés.
  • Les engagements des signataires du contrat de ville d’Ostricourt sont identifiés dans les annexes du contrat.

Contact :

CHOUAF – BENHERRAT Habiba, Cadre intermédiaire, Chef de projet politique de la ville chez COMMUNAUTE DE COMMUNES PEVELE-CAREMBAULT

Autres dispositifs

  • Un Dispositif de réussite éducative (DRE) a été mis en place dans la commune en 2007. Il est porté par le CCAS de la commune d’Ostricourt.
  • Un ASV existe depuis 2012 à Ostricourt. Il est porté par la ville d’Ostricourt.
  • En 2014, un CLSPD a été créée